Retour à la liste d’articles

Quelle puissance choisir pour un vélo à assistance électrique (VAE) ?

Quelle puissance choisir pour un vélo à assistance électrique (VAE) ?

Le vélo à assistance électrique, ou VAE, à la côte ces dernières années ! Pratique, écologique et bon pour la santé, il vous permet de rouler en toute tranquillité tout en vous aidant lors des moments difficiles.

Il se différencie des vélos électriques classiques dont le moteur fonctionne de manière continue. Tandis que sur le VAE le moteur est intelligent et n’est là que pour vous assister dans le pédalage. Autrement dit : pas de pédalage, pas d’assistance.

Dorénavant un vaste choix de modèles de VAE s’offre à vous, que ce soit pour une utilisation en ville ou pour randonner. Alors comment savoir lequel est fait pour vous ? Et surtout quelle puissance choisir pour votre vélo à assistance électrique ? Voici quelques conseils à suivre pour réaliser votre achat.

Le choix de la batterie

Le choix de la batterie va influer sur le prix mais aussi la puissance de votre VAE. Si auparavant les batteries étaient en plomb, c’est le lithium qui est dorénavant privilégié pour son rapport poids/autonomie, mais aussi sa durée de vie (jusqu’à 1200 cycles contre 400 pour une batterie au plomb).

Désormais, les constructeurs cherchent à développer des batteries plus performantes : plus grande autonomie, plus légères mais aussi moins coûteuses et plus facilement recyclables.

Les batteries lithium-ion (Li-ion)
La technologie Li-ion est aujourd’hui le type de batterie lithium le plus répandu sur le marché des vélos électriques. En effet, elle offre le meilleur rapport poids/autonomie ainsi qu’une très bonne durée de vie. C'est pour cela que nous avons fait le choix de choisir ce type de batterie pour l'ensemble de notre gamme, du I-COMMUTE au I-SPEED GRAVEL D11

Les batteries lithium polymère (Li-Po)
La technologie Li-Po est privilégiée sur les VAE de premier prix, car le coût de cette batterie est moins élevé. Attention cependant, ces batteries sont moins stables et offrent une durée de vie moins importante que les batteries Li-ion, notamment car elles supportent mal les variations de température et peuvent donc gonfler.

Les batteries lithium fer phosphate (LiFePO4)
La technologie LiFePO4 se développe fortement car elle présente l’avantage d’avoir une très grande durée de vie (3000 cycles). Malheureusement le rapport poids/autonomie est plus faible que celui d’une batterie Li-ion est les batteries LiFePO4 auront donc tendance à être plus lourdes et volumineuses.

Batteries de VAE : connectivité et recyclage

Les batteries au lithium, outre leurs avantages précédemment cités, présentent l’intérêt de pouvoir être connectées et facilement recyclées.

Connectivité d’une batterie lithium
Les VAE sont de plus en plus connectés : antivol, géolocalisation, calcul de performance… Un capteur vous permet de contrôler votre vélo directement depuis l’écran sur le guidon ou bien votre smartphone.

Mais le principal avantage de cette connectivité est de pouvoir être tenu au courant en temps réel du niveau de batterie de votre vélo à assistance électrique. Plus besoin de vous demander si vous pourrez rentrer à la maison ou non après le travail, le capteur sur la batterie vous indiquera directement l’autonomie restante.

Recyclage d’une batterie lithium
La batterie lithium a une durée de vie d’environ 1200 cycles. Au-delà, il sera nécessaire de changer votre batterie, sans toutefois changer forcément de vélo ! Mais alors que faire de votre batterie usagée ?

Depuis le décret n°2009-1139 du 22 septembre 2009 relatif à la mise sur le marché des piles et accumulateurs et à l’élimination des piles et accumulateurs usagés, les producteurs de piles doivent en assurer le recyclage. Vous pouvez donc entrer en contact avec le fabricant de votre batterie qui doit mettre en place un système de recyclage ou un partenariat avec un organisme ayant un programme de recyclage adapté tel que Corepile.

Certaines entreprises récupèrent ces batteries afin d’en extraire certaines cellules encore en excellent état et les réutiliser. Il est donc important de recycler votre batterie, afin de limiter les risques de pollution ainsi que votre impact sur l'environnement.

Les différentes positions de moteurs sur un VAE

Le moteur du vélo à assistance électrique permet de soutenir votre pédalage. Il existe des différences de positions du moteur selon les modèles, qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

Le moteur roue avant
Il est placé sur le moyeu de la roue avant, donnant une sensation de traction et donne une assistance assez linéaire du fait de sa position. Cette position ne tient cependant pas compte de la force de pédalage. Elle n’est pas conseillée pour rouler sur des terrains difficiles, par manque d’adhérence et se retrouve donc plutôt sur des vélos de ville tel que notre I-FLOW FREE N7

Le moteur roue arrière
Situé sur le moyeu de la roue arrière, cette position donne une impression de propulsion, très intéressante notamment pour les VTT à assistance électrique.

Le moteur pédalier
Il est situé sur l’axe du pédalier, moins exposé donc, il donne une sensation plus réactive. Cette position du moteur est retrouvée principalement sur les VTT assisté par un moteur électrique tel que notre I-FORCE SHOCK D11.

La puissance maximale du moteur d’un VAE : 250 watts

La puissance maximale du moteur fixé par la législation européenne pour un VAE est de 250 watts. Pour les VAE homologués à circuler sur la voie publique, le moteur doit s’arrêter à partir de 25 km/h et se couper dès que l’on arrête de pédaler, ce qui est largement suffisant dans un environnement urbain.

Au-delà de 250W, votre appareil est considéré comme un cyclomoteur, avec la réglementation et les obligations qui s’imposent à ce type de véhicules.

Chez Matra, nous vendons des Speed Bike qui peuvent posséder une puissance de 350W et aller jusqu’à 45 km/h ! Ces vélos rapides et puissants doivent respecter une réglementation particulière, par exemple l’obligation de porter un casque pour le pilote et d’avoir une plaque d’immatriculation.

Quel que soit le modèle de votre vélo à assistance électrique, renseignez-vous sur la batterie. C’est un élément important, qui va déterminer le prix mais aussi la performance et la sécurité de votre appareil. Prenez le temps de vous informer avant d’acheter, afin d’être sûr de faire le bon choix.

Conclusion

Quel que soit le modèle de votre vélo à assistance électrique, renseignez-vous sur la batterie. C’est un élément important, qui va déterminer le prix mais aussi la performance et la sécurité de votre appareil.

Pour ce qui est de la puissance de votre VAE :

  • Inférieur ou égal à 250W : C’est la puissance maximale autorisée sur un Vélo à Assistance Électrique. Elle permet une assistance puissante jusqu’à 25 km/h. On peut retrouver cette caractéristique sur la majeure partie des vélos existants.

  • Supérieur à 250W : Vous retrouverez des puissances supérieures dans la catégorie Speed Bike, qui vous assistera jusqu’à 45 km/h. Cependant, il sera nécessaire de disposer d’une carte grise, assurance, plaque minéralogique ainsi que tous les équipements nécessaires de sécurité.

Prenez le temps de vous informer avant d’acheter, afin d’être sûr de faire le bon choix.

Trouver un revendeur

Rechercher sur la carte le revendeur le plus proche de chez vous.

Voir la carte

Enregistrer son vélo

Vous venez d’acquérir votre vélo Matra, enregistrez-le en ligne pour profiter des avantages.

En savoir plus

Team Matra : inscrivez-vous

Offres exclusives, annonces nouveautés : rejoignez la Team !

En savoir plus